Parois bois / Murs extérieurs sans exigences globales feu façade / Mur 11 / murs_exterieurs -

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

En acoustique, pour les ouvrages visant un isolement acoustique de façade Dn,T,A,tr (valeur réglementaire) de moins de 35 dB, on pourra retenir un affaiblissement acoustique au bruit aérien de la paroi RA,tr au moins égal à l’objectif Dn,T,A,tr visé (valeurs réglementaires).
En effet, on considère les transmissions latérales négligeables.
Néanmoins, il est d’usage de prendre une marge de sécurité de 1 à 2 dB pour tenir compte des aléas de mise en oeuvre sur chantier.

Attention : Pour les ouvrages visant un isolement acoustique de façade Dn,T,A,tr (valeur réglementaire) de 35 dB et plus, l’impact des transmissions latérales est à appréhender par une étude acoustique plus approfondie.

Attention : Afin de prendre en compte d’éventuelles dégradations apportées par les équipements de façade (menuiseries, coffres de volet roulant, entrées d’air…), l’affaiblissement acoustique de la paroi RA,tr sera réajusté à la hausse. Pour le dimensionnement de la paroi globale, une étude acoustique approfondie sera également nécessaire.

Pour accéder aux PV d’essai acoustiques, pour en savoir plus sur l’Utilisation de ces valeurs et notamment leur Reconnaissance et les Hypothèses prises cliquez ici

Murs extérieurs sans exigences globales feu façade

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

En acoustique, pour les ouvrages visant un isolement acoustique de façade Dn,T,A,tr (valeur réglementaire) de moins de 35 dB, on pourra retenir un affaiblissement acoustique au bruit aérien de la paroi RA,tr au moins égal à l’objectif Dn,T,A,tr visé (valeurs réglementaires).
En effet, on considère les transmissions latérales négligeables.
Néanmoins, il est d'usage de prendre une marge de sécurité de 1 à 2 dB pour tenir compte des aléas de mise en oeuvre sur chantier.

Attention : Pour les ouvrages visant un isolement acoustique de façade Dn,T,A,tr (valeur réglementaire) de 35 dB et plus, l’impact des transmissions latérales est à appréhender par une étude acoustique plus approfondie.

Attention : Afin de prendre en compte d'éventuelles dégradations apportées par les équipements de façade (menuiseries, coffres de volet roulant, entrées d’air…), l'affaiblissement acoustique de la paroi RA,tr sera réajusté à la hausse. Pour le dimensionnement de la paroi globale, une étude acoustique approfondie sera également nécessaire.

Pour accéder aux PV d'essai acoustiques, pour en savoir plus sur l'Utilisation de ces valeurs et notamment leur Reconnaissance et les Hypothèses prises cliquez ici

Caractéristiques techniques

Les résultats du tableau suivant correspondent aux performances thermiques intrinsèques au complexe d’ITE rapporté.
Les résistances thermiques s’ajoutent au cas par cas aux performances thermiques de la paroi existante.

Attention : dans le cas d’ITE in situ avec isolant autre que laine minérale, la règle des 2/3 – 1/3 est à respecter.

Hypothèses prises en comptes pour la définitions des caractéristiques techniques : cliquez ici

Caractéristiques techniques

Les résultats du tableau suivant correspondent aux performances thermiques intrinsèques au complexe d’ITE rapporté.
Les résistances thermiques s’ajoutent au cas par cas aux performances thermiques de la paroi existante.

Attention : dans le cas d’ITE in situ avec isolant autre que laine minérale, la règle des 2/3 – 1/3 est à respecter.

Hypothèses prises en comptes pour la définitions des caractéristiques techniques : cliquez ici

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

En acoustique, pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de moins de 35 dB, les valeurs de l'indice d'affaiblissement acoustique au bruit aérien peuvent être utilisées directement afin d’être comparée à l’objectif visé (valeurs réglementaires).

En effet, on considère les transmissions latérales négligeables.

Attention : Pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de 35 dB et plus, l’impact des transmissions « solidiennes » est à appréhender.

Attention : Les équipements de façade (menuiseries, coffres de volet roulant, entrées d’air…) doivent être pris en compte dans le calcul pour ne pas dégrader la performance de la paroi.

Pour accéder aux PV d'essai acoustiques, pour en savoir plus sur l'Utilisation de ces valeurs et notamment leur Reconnaissance et les Hypothèses prises cliquez ici

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

Les résultats du tableau suivant correspondent aux performances thermiques intrinsèques au complexe d’ITE rapporté.
Les résistances thermiques s’ajoutent au cas par cas aux performances thermiques de la paroi existante.

Attention : dans le cas d’ITE préfabriquée, la règle des 2/3 – 1/3 est à respecter.

Hypothèses prises en comptes pour la définitions des caractéristiques techniques : cliquez ici

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

En acoustique, pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de moins de 35 dB, les valeurs de l'indice d'affaiblissement acoustique au bruit aérien peuvent être utilisées directement afin d’être comparée à l’objectif visé (valeurs réglementaires).

En effet, on considère les transmissions latérales négligeables.

Attention : Pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de 35 dB et plus, l’impact des transmissions « solidiennes » est à appréhender.

Attention : Les équipements de façade (menuiseries, coffres de volet roulant, entrées d’air…) doivent être pris en compte dans le calcul pour ne pas dégrader la performance de la paroi.

Pour accéder aux PV d'essai acoustiques, pour en savoir plus sur l'Utilisation de ces valeurs et notamment leur Reconnaissance et les Hypothèses prises cliquez ici

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

Les résultats du tableau suivant correspondent aux performances thermiques intrinsèques au complexe d’ITE rapporté.
Les résistances thermiques s’ajoutent au cas par cas aux performances thermiques de la paroi existante.

Attention : dans le cas d’ITE préfabriquée, la règle des 2/3 – 1/3 est à respecter.

Hypothèses prises en comptes pour la définitions des caractéristiques techniques : cliquez ici

Caractéristiques techniques

Attention : l’isolation en fibre de bois est actuellement une technique non traditionnelle qui ne tolère aucune reprise d’humidité. De ce fait, la jurisprudence en matière d’évaluation (Avis techniques) vise sa mise en œuvre en ambiance intérieure sèche. Dans le présent Catalogue, l’isolant en fibre de bois n’est donc appréhendé qu’en positionnement en âme protégé par un panneau et en complément d’isolant intérieur.

En acoustique, pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de moins de 35 dB, les valeurs de l'indice d'affaiblissement acoustique au bruit aérien peuvent être utilisées directement afin d’être comparée à l’objectif visé (valeurs réglementaires).

En effet, on considère les transmissions latérales négligeables.

Attention : Pour les parois visant un isolement (valeur réglementaire) de 35 dB et plus, l’impact des transmissions « solidiennes » est à appréhender.

Attention : Les équipements de façade (menuiseries, coffres de volet roulant, entrées d’air…) doivent être pris en compte dans le calcul pour ne pas dégrader la performance de la paroi.

* En Sécurité Incendie, la performance REI 90 s'obtient avec 2 BA 18 et 40mm (min) de laine de Roche avec un pas de fixation sur fourrures a1=300mm et a2=150mm

Pour accéder aux PV d'essai acoustiques, pour en savoir plus sur l'Utilisation de ces valeurs et notamment leur Reconnaissance et les Hypothèses prises cliquez ici

Caractéristiques techniques

Du fait du positionnement du panneau de stabilité côté intérieur, la jurisprudence actuelle en matière d’évaluation proscrit l’usage de l’isolant fibre de bois entre montants dans ce cas-là.

Les résultats du tableau suivant correspondent aux performances thermiques intrinsèques au complexe d’ITE rapporté.
Les résistances thermiques s’ajoutent au cas par cas aux performances thermiques de la paroi existante.

Attention : dans le cas d’ITE préfabriquée, la règle des 2/3 – 1/3 est à respecter.

Hypothèses prises en comptes pour la définitions des caractéristiques techniques : cliquez ici

LÉGENDE :     Lot S : Structure      Lot SE : Structure Enveloppe      Lot SER : Structure Enveloppe Revêtement extérieur